… en un coup d'oeil

Partenaire(s) ICHEC-Entreprises
Durée 5 modules de 3 jours (16 heures), 1 module par mois
Prochaine formation à confirmer
Horaires mardi après-midi
mercredi
jeudi matin
Lieu Luxembourg
Méthode d’évaluation Soutenance de mémoire pour obtention du Diplôme d'Études Spécialisées
Certification

Ceritificat en Ingénerie Financière (uniquement participation)

Diplôme d'études spécialisées (DES) en Ingénerie Financière
(participation et soutenance mémoire)

Conditions préalables Diplôme universitaire de type court (BAC+2) ou long
Admission sur base de dossier de candidature
Frais d’inscription
  • Participation aux cours : 3.500 €
  • Frais de jury pour la soutenance du mémoire : 400 €

Le participant à la formation et son employeur peuvent profiter d'aides financières.

Objectifs de la formation

Contexte

L’ ingénierie financière est l’application de la technique de l'ingénieur à l'univers de la finance, elle permet de résoudre les problèmes financiers de l'entreprise par l'exploitation pertinente d'une gamme de techniques juridiques, financières et fiscales et par le développement d'instruments ou de processus financiers spécifiques.

Dans le cadre de la formation en Ingénierie Financière que le Luxembourg Lifelong Learning Center de la Chambre des salariés organise en collaboration avec ICHEC-Entreprises, cette méthodologie est abordée à l’aide de cas pratiques, et permet l'identification de la cause d'un problème financier, l'analyse de solutions possibles, et l'élaboration d’instruments pertinents permettant de résoudre le problème posé. Le programme élaboré de façon logique et la mise à jour continue de celui-ci permet d’assurer l’adéquation du programme avec les besoins actuels des entreprises.

Trois bonnes raisons de participer à la formation en Ingénierie financière :

  • L'ingénierie financière est au coeur de la stratégie des entreprises, car le financement adéquat des actifs de l'entreprise et de sa croissance confère un avantage compétitif important
  • Pour maximiser la valeur de son entreprise, le manager doit maîtriser des techniques et instruments financiers complexes et prendre en considération les règles imposées par les régulateurs
  • La globalisation de l'économie contraint les managers à maîtriser la dimension internationale des opérations et structures financières.

Objectifs

A l'issue de la formation, les participants auront acquis un bagage financier solide, leur permettant notamment de :

  • calculer le coût du capital et la valeur d'une entreprise
  • optimiser sa structure financière
  • maîtriser les techniques utilisées dans les opérations de fusions et acquisitions et structurer une opération de LBO
  • utiliser la titrisation comme mode de financement alternatif des actifs
  • gérer les risques financiers à l'aide d'instruments dérivés et de produits structurés.

Public cible & Conditions d'entrée

Public cible

Le Diplôme d'Études Spécialisées en Ingénierie Financière s’adresse aux banquiers, entrepreneurs, cadres et conseillers financiers en entreprise ou en fiduciaire disposant déjà d’une certaine expertise en finance et qui sont amenés à prendre des décisions financières stratégiques pour leur compte ou celui de leurs clients.

Critères d'admission

La formation est ouverte à tout candidat porteur d'un diplôme universitaire (de type court ou long) et/ou justifiant d'une expérience professionnelle probante. L'acceptation de l'inscription se fait sur base du dossier d'admission.

Programme & Organisation

Approche pÉdagogique

Le mode d’enseignement met l’accent sur le savoir-être autant que sur le savoir-faire. Il vise à développer grâce à l’approche transversale et au dispositif de l’alternance, les savoirs et une plus grande autonomie indispensables à leur exercice professionnelle.

Cette formation combine apport théorique et exercices pratiques de groupe, jeux de rôle avec l’étude de cas concrets.

Déroulement des études

La formation a une durée d'environ 80 heures, réparties sur les mardis après-midi, les mercredis toute la journée et les jeudis matin à raison d'un bloc de 16 heures par mois.


Les horaires de formation :
mardi après-midi de 13h00-18h00
mercredi de 8h30-12h30 et 14h00-17h30
jeudi matin de 8h30-12h00

Paiements des frais d'inscription

  • Participation aux cours : 3.500 €
  • Frais de jury pour la soutenance du mémoire : 400 €

Le participant à la formation et son employeur peuvent profiter d'aides financières.

Programme*

* (susceptible de changements)

Modules Intitulé Contenu
Module 1

Diagnostiquer et évaluer son entreprise

par
Valérie Kinon
  • Les cycles conjoncturels et la valeur des actifs financiers
  • La structure financière de l’entreprise
  • La composition de l’actionnariat et ses conséquences
  • Le processus d’évaluation des entreprises: méthodes prospectives ou historiques?
  • Le plan prévisionnel
  • La détermination du coût des fonds propres (cost of equity) et du coût moyen pondéré du capital (WACC)
  • La méthodes des dividendes futurs actualisés : principe, mise en oeuvre, points forts et points faibles
  • La méthode des cash flows libres futurs actualisés : principe, impact de la structure financière sur la valeur, méthodologie, points forts et points faibles
  • La méthode des multiles : deux référentiels possibles
  • Applications de la théorie des options réelles à la valorisation des entreprises (facultatif en fonction du temps imparti)
  • La décote d’illiquidité et la prime de contrôle
  • Cas pratiques sur tableur Excel
Module 2 Fiscalité des entreprises

par
Véronique Tai
  • Vue d'ensemble
  • Documents clés
  • Base d'imposition commune
  • Initiatives pour les petites et moyennes entreprises (PME)
    • Imposition selon les règles de l'Etat de résidence
    • Capital-risque
  • Prix de transfert dans l'UE, avancées BEPS
    • Forum sur les prix de transfert
    • Prix de transfert et convention d'arbitrage
  • Pratiques fiscales dommageables
  • Directive mère-filiale
  • Directive fusions
  • Directive sur les intérêts et les redevances
  • Conventions contre la double imposition
Module 3 Maîtriser les techniques de financement

par
Jean-Claude Jossart
  • Comprendre la mécanique de l'effet de levier
  • Maîtriser les aspects du financement bancaire et ses alternatives
  • Préciser le rôle et les objectifs du Private Equity
  • Comprendre la nécessité et les implications d'un « due diligence » opérationnel, financier, juridique et fiscal
  • Développer les aspects juridiques et fiscaux des opérations de LBO, nationales ou internationales
  • Structurer financièrement et fiscalement la participation des managers au capital
  • Illustrer ces aspects techniques par des témoignages de cas vécus de LBO et MBO
Module 4 Utiliser les financements structurés

par

Laurent Wéry

La titrisation
  • Introduction au financements adossés à des actifs
  • La titrisation: Instrument de financement puissant
  • L’analyse détaillée des solutions de titrisation : cadre légal
  • SPV et ABS et TALF
  • Créances commerciales et Titrisation
  • Titrisation vs Factoring
  • Environnement règlementaire européen
  • Le déroulement pratique d’une opération (Etude de financements récents ABS et ABCP)
Les autres financements d'actifs
  • Les techniques de financement structuré d'actifs
  • Les critères d'optimisation
  • Le leasing, support principal d'immobilisations corporelles
  • Le financement de projet (Project Finance)
Module 5 Comprendre l'ingénierie de marché

par
Stéphane Christiaens
et
Jean-Benoît Demelenne
  • Le bilan macro-économique conjoncturel
  • L'évolution des marchés financiers
  • Appréhender les risques financiers
  • Les différentes stratégies de couverture
  • Les fondements des instruments dérivés
  • Les produits structurés
  • La criminalité financière : techniques et moyens de lutte

Conditions générales

Article 1 – Inscription à la formation

Le candidat doit se préinscrire, en vue de recevoir un dossier de candidature, à compléter et à déposer.

La fiche de préinscription est disponible sur le site suivant :
https://www.lllc.lu, ou à l’adresse suivante :

Chambre des salariés / Luxembourg Lifelong Learning Center
13 rue de Bragance • L-1255 Luxembourg
T +352 27 494 600 • F +352 27 494 650
formation@LLLC.lu • www.LLLC.lu

Elle est à renvoyer à cette même adresse dans les délais indiqués sur la fiche de préinscription, par courrier, fax, e-mail ou par porteur.

Le dossier de candidature est à déposer à cette même adresse dans les délais indiqués sur la fiche de préinscription, accompagné de toutes les pièces requises.

Article 2 – Diplôme(s) requis

La formation est ouverte à tout candidat porteur d'un diplôme universitaire (de type court ou long) et expérience professionnelle significative dans le domaine visé ou dans le cadre d’une validation des acquis professionnels (VAP). La VAP est mise en oeuvre dans cette formation selon les dispositions réglementaires d'ICHEC-Entreprises.

Article 3 – Admission à la formation

Une commission constituée par les institutions organisatrices décidera de l’admission du candidat à la formation. La commission est souveraine dans ses décisions et se réserve le droit de ne pas donner suite à une candidature.

Le candidat reçoit un courrier l’informant de son admission ou de son refus.

En cas d’admission, une facture lui est également envoyée par courrier.

L’admission à la formation n’est effective qu’après réception du paiement des frais d’inscription par le LLLC.

Article 3 – Paiement des droits d’inscription

Le prix de la formation peut faire l’objet d’une modification.

Le candidat est tenu d’effectuer le paiement des droits d’inscription selon les instructions figurant sur la facture.

A défaut de paiement, le candidat est considéré comme non-inscrit, ce qui l’empêche de participer aux cours, examens et soutenances de mémoire. Il ne pourra se voir délivrer aucune attestation de participation ni aucune communication ni aucun résultat en lien avec cette formation. La Chambre des salariés engagera les poursuites judiciaires nécessaires au recouvrement des droits d’inscription, notamment par voie de saisie sur salaire et moyennant des dommages et intérêts.

Article 4 – Annulation de la formation

En cas d’annulation de la formation par le LLLC, notamment lorsque le nombre requis de candidats n’est pas atteint, les droits d’inscription versés seront remboursés.

Article 5 – Abandon de la formation

Un abandon de la formation par le candidat doit être signalé par écrit au secrétariat du LLLC dans les meilleurs délais.

Les droits d’inscription restant à payer dépendent de la date de notification de l’abandon :

Abandon plus de 7 jours ouvrables avant le début des cours : remboursement intégral.

Abandon moins de 7 jours ouvrables avant le début des cours : remboursement de 90%.

Abandon après le début des cours : la totalité des droits d’inscription.

Dans certains cas exceptionnels (maladie grave, accident du candidat…), le LLLC peut procéder à un remboursement. Les décisions prises en la matière par le LLLC sont sans appel et sans motivation

Article 6 – Intervenants et contenu

Le contenu des unités d’enseignement, une éventuelle liste des intervenants, ainsi que le programme figurant dans la brochure ou sur le site internet sont susceptibles de modifications jusqu’au début des cours.

Article 7 – Dates et lieux de la formation

La formation a lieu au Luxembourg.

Les dates et lieux de la formation seront communiqués par le LLLC une fois le paiement des droits d’inscription reçu.

Article 8 – Présence à la formation

La présence aux cours est obligatoire. Elle est documentée par la signature de fiches de présence distribuée par l’intervenant lors des cours.

Article 9 – Notifications de communications en cours de formation

Le candidat aura le droit de donner sa préférence quant à une communication par courrier papier ou courrier électronique des informations notifiées par le LLLC au cours de la formation.

Article 10 – Certification

Pour l’obtention du Diplôme d'Études Spécialisées (DES) « Ingénierie Financière », émis par ICHEC-Entreprises, le participant doit avoir suivi et validé tous les modules.

Il doit avoir présenté avec succès un mémoire.

Article 11 – Règlement des examens

Les épreuves d’admission au diplôme sont réglées par le règlement des examens d'ICHEC-Entreprises.

Article 12 – Copies d’examen

Les copies d’examen et de mémoires seront conservées par le LLLC pendant 3 ans.

Certification

Les participant(e)s, ayant fait preuve d'assiduité aux cours, recevront le Certificat en Ingénierie Financière délivré à la fin du dernier module.

Le Diplôme d’Etudes Spécialisées (DES) en Ingénierie Financière est délivré au participant qui suit l’entièreté des cinq modules (possédant donc le certificat) et qui en plus présente avec succès un projet d’application (« paper ») lié à la problématique étudiée dans un délai de 6 mois maximum après le dernier module.

Toutes les matières abordées au cours des cinq modules peuvent faire l’objet de ce « paper ». Parmi elles, le candidat choisira librement un ou plusieurs thèmes qu’il appliquera concrètement au contexte spécifique d’un(e) (ou de son) entreprise (projet).

La remise du travail dans les délais, ainsi que sa soutenance devant un jury, sont les conditions pour l’obtention du Diplôme d’Etudes Spécialisées en Ingénierie Financière, décerné conjointement par ICHEC-Entreprises et le Luxembourg Lifelong Learning Center.

Partenaires

Luxembourg lifelong learning centre offre cette formation en partenariat avec :

ICHEC – Entreprises

ICHEC – Entreprises

Centre spécialisé de l'ICHEC Brussels Management School, assure la formation continue en Management de cadres, dirigeants et jeunes diplômés (plus de 44.000 personnes en 32 ans) par des programmes post-universitaires de courte durée et des séminaires spécialisés, en journée et en soirée.

Conçues par des managers pour des managers, les formations proposées par ICHEC-Entreprises associent le sérieux et la qualité d'une grande Management School à l'expertise-terrain d'une équipe de 480 formateurs qui sont eux-mêmes des professionnels de l'entreprise.

La Chambre des salariés (CSL)

La Chambre des salariés (CSL)

Une structure indispensable pour défendre les intérêts des salariés

La Chambre des salariés (CSL) compte quelque 430.000 ressortissants, à savoir les salariés et retraités disposant d'un statut de droit privé, les agents des CFL, indépendamment de leur nationalité ou leur lieu de résidence. Elle joue un rôle de consultation et de réflexion dans la procédure législative du pays. Son avis est requis sur tous les projets de loi touchant ses ressortissants avant le vote définitif par la Chambre des députés.

Elle élabore des publications sur des dispositions légales en matière de droit du travail, de droit de la sécurité sociale, elle publie des prises de position et des avis sur des sujets économiques et sociaux et organise des conférences publiques en relation avec le monde du travail.

La CSL nomme les représentants des salariés et des retraités qui siègent au sein de la Caisse nationale de santé, de la Caisse nationale de l‘assurance pension, du Tribunal du travail et des juridictions de la sécurité sociale.

Elle propose des formations aux salariés et à leurs représentants dans son Centre de formation et de séminaires (CEFOS) à Remich qui dispose d’une structure multifonctionnelle pour l’organisation de réunions et de conférences.

La formation continue pour adultes est une activité principale de la CSL. Le Luxembourg Lifelong Learning Center (LLLC), la formation continue de la CSL, propose un grand panel de cours du soir, de séminaires, de formations universitaires, de formations spécialisées et de certifications professionnelles.